Partitions gratuites

La partition « A chantar »

Beatriz de Dia ou Béatrice, comtesse de Die, est une troubadour(e) du XVIème siècle, qui chantait en langue d'Oc.


Téléchargez la partition de A chantar, chant du Moyen Âge (1212) de Beatriz de Dia avec accords de guitare.
Partition gratuite en PDF

A chantar Partition gratuite

Paroles

A chantar m'er de so qu'eu no volria,
tant me rancur de lui cui sui amia;
car eu l'am mais que nuilla ren que sia:
vas lui no.m val merces ni cortezia
ni ma beltatz ni mos pretz ni mos sens;
c'atressi.m sui enganad' e trahia
Com degr' esser, s'eu fos dezavinens.

5 autres couplets présents dans le pdf.

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



Jodel
Posté le 21 janvier 2021 à 16h00

Bonjour, je voudrais corriger des erreurs dans la présentation de cette partition attribué à Beatrix, Comtesse de Die (probablement deux personnes).
- Les femmes troubadours s'appelaient des "Trobairitz" (prononcer "troubayrits" )
- La date de vie de cette compositrice n'est pas connue mais elle se situe entre la fin du XIIè siècle et le début du XIIIè.
Merci d'en prendre compte.
Bien respectueusement
Jodël Grasset-Saruwatari
Cath
Posté le 03 décembre 2020 à 12h58

Je commence à lire ce repertoire et cherche les accompagnements instruments
ChrisBras
Posté le 09 juillet 2018 à 11h31

J'ai envie d'apprendre plus de chants que je peut accompagner par la harpe ou ukulélé


Vidéo


Traduction

Je chanterai ce que j'aurais voulu ne jamais chanter
Tant j'ai de mal à cause de celui dont je suis l'amie
Car je l'aime plus que toute chose qui puisse être
Lui que ni la pitié ni la coutoisie ne peuvent émouvoir
Ni ma beauté, ni mon prix, ni mon bon sens
Ne m'ont empêchée d'être déçue et trahie
Comme j'aurais mérité de l'être si j'avais été vilaine.