faire-un-disque

Faire un disque

Toutes les étapes...

Par Lionel le 12 juin 2017.



Depuis plusieurs mois, seul ou avec un musicien, vous avez réussi à créer une bonne dizaine de chansons. Maintenant, il faut passer à la phase supérieure qui est celle de faire un disque. Il y a plusieurs étapes à franchir avant d’entrer dans un studio d’enregistrement. Ici, il n’est pas question de « bricolage musical » avec des CD réalisés à la maison sur son ordinateur.

Quels musicos?

Si vous voulez que vos chansons soient appréciées par ceux qui achèteront vos disques, il faut s’entourer de bons musiciens. Et comme on n’attire pas des mouches avec du vinaigre, il faut donc de beaux arrangements.

Arrangeur, c’est un métier. Là, aussi il faut trouver le bon. Comme déjà dit, le show business est un monde de requins et il faut bien négocier les prix et exiger un contrat écrit sur le résultat attendu.

Je ne l’ai pas dit, mais il va de soit que depuis le départ, toutes vos créations (seul ou à deux) sont protégées.

Les répèt'

Une fois, les arrangements réalisés et les partitions par instruments établies, il faut déjà passer à des phases de répétitions. Il n’est pas question de passer des jours et des jours dans un studio pour mettre en place les morceaux.

Il est préférable de trouver une salle de répétition et de bien prendre son temps pour chaque morceau, de façon à ce que lorsque tout le monde se retrouvera en studio, les chansons puissent être enregistrées dans un minimum de prises. Deux c’est le maxi, à trois, cela risque de vous coûter très cher, car il ne faut pas oublier que dans un studio c’est à l’heure. Et il faut aussi payer les musiciens.

La promo

Avant que les clients, découvrent le contenu, il faut que le contenant soit alléchant. Une pochette d’un CD c’est là aussi des jours de réflexions. Dans les années 70–80, c’était les pin-up sur les pochettes qui faisaient vendre les 33 tours, même avec des titres pas trop connus. Mais, non seulement, c’était avant, mais ce n’était pas cher. Aujourd’hui, un CD c’est un budget, donc il ne faut pas qu’il vous reste sur les bras. Vous pouvez en vendre quelques-uns, lors de concert, auprès d’un public qui vous connaît et qui vous suit souvent dans vos tournées. Autrement, les premiers clients risquent d’être votre famille et vos meilleurs copains.

Pour promouvoir ses œuvres, il est possible de passer par un agent ou un producteur. Mais, là aussi, si c’est le cas, la part du gâteau risque de s’amenuiser. Faire un disque, c’est beaucoup de temps et surtout beaucoup d’argent.

Si vous ne voulez pas suivre toutes ces étapes et d’autres, vous pouvez faire comme beaucoup en mettant en ligne sur Youtube vos réalisations, mais il faudra aussi dire adieu aux royalties. Une solution est aussi de jouer dans le métro et de vendre vos CD aux passants, mais bon courage.

Et vous ? Auriez-vous aimé faire un disque ? Pour ma part, c’était une K7 en 1987, mais un bide.

Image : Freepiks






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



2. Posté le 24 juin 2017 à 09h49 par Webmaster


1. Posté le 13 juin 2017 à 11h10 par Tyned


Avec l'harmonie nous avons réalisé un DVD en live par un pro de notre grand projet (2 ans de préparation et répétions) sur les musiques de films de John Williams. Ca coûte quand même un bras même si se sont des connaissances !!!

Notre prochain projet est de faire un CD toujours par un pro en studio d'enregistrement

Avec la BF (Batterie Fanfare) nous faisons un clip. Nous avons déjà enregistré la bande son par un pro et là nous tournons les images toujours par un pro.

Ensuite nous le projet de faire un flash mob